Pompe à chaleur hybride Max-Sol²
Réseau froid Dollnstein (2014)

La communauté de Dollnstein, district d'Eichstätt, voulait réorganiser et structurer l'approvisionnement en énergie du centre ville "Innerer Markt". C'est ainsi qu'est née l'idée de réaliser l'approvisionnement via un réseau de chauffage local. La particularité de ce réseau est un réseau de chauffage 4.0, c'est-à-dire un réseau de froid.

  • Les eaux souterraines locales sont exploitées comme source de chaleur par le biais d'un puits. Les eaux souterraines ont une température d'environ 10°C toute l'année et servent finalement de source de chaleur pour l'approvisionnement des bâtiments. Afin d'élever la chaleur au niveau du chauffage, ce projet sera réalisé sur deux voies.

     

    Durant l'été et les saisons intermédiaires,Pendant la période de transition et les mois d'été, une installation solaire thermique combinée à une pompe à chaleur centrale au CO2 d'une capacité de 440 kW produit l'énergie thermique nécessaire. La température de la grille est d'environ 30°C pendant ces périodes. Afin de garantir la température requise dans les bâtiments, des stations de transfert avec pompes à chaleur intégrées sont installées à chaque point de raccordement. En outre, chaque bâtiment dispose d'un réservoir de stockage journalier, conçu comme un réservoir tampon ou stratifié. Cela permet une plus grande flexibilité du système de production d'énergie dans son ensemble - l'accent est mis ici sur la production d'énergie à partir d'énergies renouvelables. Pendant les mois d'hiver, une unité de cogénération alimente les bâtiments de manière centralisée via le réseau de chauffage existant sous sa forme classique, avec de l'eau chauffée à environ 75°C. Les pompes à chaleur décentralisées sont désactivées et une station de transfert classique prend en charge le transfert de chaleur. L'ensemble du système est surveillé par un logiciel de technologie de contrôle spécialement développé (SiMon), qui traite toutes les informations du réseau et optimise constamment l'ensemble du système à l'aide de l'intelligence artificielle (IA). Par exemple, il est possible de se baser sur les prévisions météorologiques pour anticiper sa gestion. Dans ce contexte, SiMon analyse également le mode de consommation des utilisateurs et peut ainsi privilégier les énergies renouvelables (le soleil pour l'énergie solaire thermique) dans la production chaque fois que cela est possible. Le projet a été reconnu comme un projet phare par le réseau environnemental KUMAS en 2015. Il est toujours soumis à une supervision scientifique intensive et évalué par les autorités fédérales pour de nouveaux projets à venir. 

Vous souhaitez nous contacter directement et recevoir des conseils personnalisés :

Appelez-nous:
+33 3 82 20 03 20
Ou trouvez votre interlocuteur:
Nous contacter

Best Practice

Nos références dans d'autres domaines